André-Jacques Auberton-Herve | LinkedIn

André-Jacques Auberton-Herve | LinkedIn

Des compagnies de renom figurent parmi les clients de la start-up. André-Jacques Auberton-Hervé (https://fr.linkedin.com/in/andr%C3%A9-jacques-auberton-herve-22632147) possède toutes les qualités d’un excellent meneur d'hommes : stratégie de recrutement optimale et excellente vision du marché. Le succès de Soitec s'explique par sa faculté à passer d’un marché de niche à un marché de masse, à savoir celui des semi-conducteurs utilisés initialement dans l'univers de l’informatique, puis dans les consoles de jeu et les PC, et finalement dans les smartphones. André-Jacques Auberton-Hervé positionne Soitec comme un fournisseur incontournable et performant.

André-Jacques Auberton-Hervé est parti de zéro pour devenir une société de référence dans le secteur des composants électroniques. Il mesure l'utilité du monde de la finance. Il apprécie à leur juste valeur la révolution numérique et les avancées technologiques qui l’accompagnent. Selon André-Jacques Auberton-Hervé, mettre en place de nouveaux outils visant à soutenir ses meilleures entreprises est une nécessité pour l'Europe si elle veut lutter à armes égales contre les Etats-Unis. L'UE va devoir mettre en œuvre des outils financiers plus performants pour épauler les start-ups.

Amitié et curiosité résument sa vision du monde

Communicant averti, André-Jacques Auberton-Hervé montre une fidélité indéfectible envers ses amis et noue des partenariats avec les meilleurs dès qu'il est question de développer des projets ambitieux. Au travers de ses différents rôles, ce dirigeant porte ses idéaux avec passion. L'union est selon lui indispensable pour que l’Europe soit en capacité de poursuivre son développement. Pour ses pairs, André-Jacques Auberton-Hervé est incontestablement un visionnaire.

Un parcours exceptionnel

Très tôt, il est convaincu par l’importance du progrès. A l’école, André-Jacques Auberton-Hervé préfère tout particulièrement la physique et les matières techniques. Né dans les années 60, il suit sa scolarité dans l'Hexagone et décroche son baccalauréat à 16 ans. Dans le courant des années 80, à l'âge de 24 ans, André-Jacques Auberton-Hervé devient docteur et prend part à des conférences mondiales dans les domaines qui le passionnent : les semi-conducteurs et le silicium.